Hair contouring, hair strobing et hair lighting : comment s’y retrouver ?

Les nouvelles tendances en terme de coloration et de balayage peuvent être compliquées à appréhender si l’on ne s’y connaît pas. Hair contouring, strobing, lightening… Ces mots vous intriguent ? Gianni, vous a préparé un petit lexique pour mieux comprendre ces techniques de colorations inspirées par le make-up.

Le hair contouring, mode d’emploi

Vous avez forcément déjà entendu parler du contouring, cette méthode de maquillage si chère à Kim Kardashian qui permet de sculpter son visage. Le hair contouring a également pour but de sublimer le visage : « Il est utilisé sur l’avant de la chevelure uniquement précise Gianni. Pour diminuer la longueur d’un visage on favorise une frange et des zones plus claires au niveau des pommettes pour apporter de la largeur. On l’utilise également pour apporter de la lumière au visage grâce à des nuances claires qui apportent le fameux « coup de soleil temps en vogue les périodes hivernale. »

Le hair strobing, mode d’emploi

Ici, l’objectif est d’apporter un maximum de lumière : « comme des spots de lumière studio ou des flashs de photographe« . L’idée n’est donc pas de corriger, mais de valoriser certaines zones. « On peut créer un strobing sur l’ensemble de la chevelure qui reproduit les reflets de lumière, ou bien on peut effectuer cette méthode sur une zone précise détaille Gianni. Je préconise de le faire sur l’ensemble de la chevelure car la durée de vie sera plus longue qu’un ombré hair ou un bronde. L’effet est similaire mais plus durable car les placements travaillés plus dans la masse et il n’y a pas besoin d’entretien. Pas d’effet racines et ça c’est le top. »

Le hair lighting, mode d’emploi

Pour cette technique, Gianni s’est encore une fois trouvé l’inspiration au sein de l’univers du maquillage : « Je me suis inspiré d’une amie maquilleuse qui utilise pour mettre en lumière, grâce au make up, le fameux higlighter, qui permet d’apporter des zones de lumière idéalement positionnés sur l’arrête du nez, arc de cupidon, menton, arc des sourcils, les pommettes… Pour valoriser le visage, en coiffure je travaille des mèches extrêmement fines depuis la bordure vers l’arrière de la tête. Je viens ensuite fondre avec la base naturelle pour un effet total dégradé”.

https://www.instagram.com/p/BRN6TzZBV7h/